Expérience théâtrale médiéval/fantastique
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 cydonia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cydonia

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 19/05/2013
Age : 27
Localisation : st-hyacinthe

MessageSujet: cydonia    Jeu 15 Aoû - 8:58

Querca

Au cœur de la nuit sous le croisant de lune une femme marchant dans la forêt cherchait l'ombre et le silence. Cette femme marchait depuis longtemps, elle avait dépasser le ruisseau murmurant ainsi que crocht le sapin sage. Mais elle ne savait pas que moi Querca je la suivais. Après tout une humaine qui allait aussi loin dans la forêt était inquiétant. La surprise qui m'attendait était plus désolante que j'aurais pus penser. C'est au pied de mon cœur, de mon Quercus, qu'elle se mit a mettre bat. Le travail fut étonnamment long et semblais très douloureux. Malgré tout le sang verser quand l'enfant viens la mère ne la prit pas elle la repoussa. Quand tout pris fin et que l'humaine se sentie la force de se lever elle quitta l'enfant silencieux ainsi que la poche qui l'avait nourrit. Je m'approcha pour constater a ma grande surprise que la petite était vivante mais semblait incroyablement faible.

Je décida d'agir car cette femme ne se serait jamais rendu jusqu'ici sans l'accord de la forêt. Je Pris la petite et la remit en partie dans le cocon dégouttant que sa mère avait sorti après elle. Ensuite après avoir entailler légèrement Quercus je créa une sorte de liane qui allait de lui a la petite et son cordons. C'est alors que tout sembala une immense puissance émergea dans Quercus et dans la liane. Puis la poche se compléta et devin un cocon de feuille et de fleur.

Après 5 jours pendant lesquelles je préviens mes soeurs, les dryades, le cocon commença a sécher et a mourir. Inquiète nous regardions se qui allait se passer jamais encore la forêt n'avait fait se genre de miracle. C'est la qu'une petite main passa a travers le cocon et chercha a enlever se qui l’empêchait de sortir sa tête. Une pommière (dryade pommier) S'approcha et aida la petite a se libérer. Nous constataires alors que la petite ressemblait encore a une humaine mais avait maintenant aussi plusieurs de nos caractéristique. Nous décidions alors de l’élever comme une dryade après tout peut être étais ainsi que la toute première dryade était née.

cydonia
Je suis née a la cinquième lune croissante de l'année il y a déjà plusieurs printemps. Mes mères sont les pommière première a m'avoir accepter malgré ma naissance étrange. A ma naissance je n'avais que quelque bourgeons et peu d'écorce mais depuis mon apparence a beaucoup évoluer. Mes feuilles se son multiplier, des fleurs on pousser ma chevelure est devenu verte et ma peau a verdi ou bruni a de plus en plus d'endroit. Peut être car je vie et me nourrie comme elle bien qu'au début j'avais un peu de mal vue qu'il me manquait de feuille et que mes racines n'était pas encore capable de s’étendre de mes pieds.

Chaque année vers la date de mon anniversaire je devais retourné au chêne qui me sauva la vie. Et comme a chaque nouveau printemps je passais un petit test pour voir si j'étais devenue une véritable dryade. En toute sincérité je ne comprenais pas se qu'elle cherchait a me regarder sous chaque feuille. Puis finalement au creux de mon cou entre mais deux bosses une petite fleur différente poussa. C'est alors que j'appris que chaque dryade, dépendant de son essence, fessait une fois par année une fleur a fruit. Cette fleur particulière allait me donné a partir de cette année un fruit qui une fois prêt tombera et pourra si la forêt le veut faire pousser un arbre et une dryade. Par contre si quelque chose enlevait se fruit avant maturation la douleur serait intolérable pour moi. Et aussi j'apprit que je devrai laisser le fruit quand il sera prêt et de tenter d'oublier ou il tombera pour ne pas influencer la possible naissance. Maintenant mature je devais quitté cette forêt puisque je le pouvais et de m'attacher a la première forêt qui m'appellerait.

J'étais inquiète incertaine de reconnaître l'appel... J'aurais du savoir dés le début que je pouvais faire confiance aux forêt et qu'elle me guiderai vers chez moi l'endroit ou depuis 3 printemps je me sentait attiré. La forêt du petit pommier. Quelle ironie que je fut justement élever pas les pommières malgré que j'appartenais a plusieurs espèce de plante différente. Mais une inquiétude demeura car dans la forêt un village d'humain se développait. J’espère vraiment qu'ils n'ont pas l’intention de détruire cette forêt... ma forêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
cydonia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CYDONIA ✖ can’t you see, her life is broken
» Les crédits du forum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Légende :: ZONE PERFORMANCE DE JEU :: Historique de votre personnage-
Sauter vers: